La Maison de la Mousse fait la preuve de son concept

 |   |  869  mots
(Crédits : DR)
Installée à Nice, l'enseigne reprise par Juliane Costes et Julien Bounicaud s'est transformée en une PME tournée vers les circuits d'approvisionnement courts et très friande d'innovation. Une orientation qui s'appuie évidemment beaucoup sur l'artisanat et sur les compétences particulières en sellerie marine notamment. Une stratégie qui trouve surtout écho auprès du segment BtoB.

La Maison de la Mousse était "dans son jus" lorsque un jour de 2019, Juliane Costes et Julien Bounicaud en deviennent propriétaires. Rachetée via la Bourse aux entreprises, le service que propose la Chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur, cette bien connue Maison niçoise n'avait pas vraiment croisé depuis sa création les notions d'innovation et de changement... Une sorte d'épine dans le pied du développement qui résume aussi le défi que s'est donné le duo de repreneurs.

En un an et quelques mois d'activité réelle, la Maison de la Mousse a certes conservé son adresse et son show-room en plein cœur de la capitale azuréenne, mais la stratégie, le positionnement, le logo... plus rien n'est comme avant.

"Nous avons récupéré un commerce qui ne disposait même pas de CRM", raconte Julien Bounicaud, comme pour marquer le point de départ de l'aventure et le gap qu'il a fallu combler en un peu plus de 12 mois. C'est Juliane Costes qui a "senti" le potentiel de la Maison, un instinct sans doute...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :