François Moison - Valimmo : "La crise a conforté notre vision stratégique"

 |   |  764  mots
(Crédits : DR)
La foncière spécialisée dans le tertiaire à énergie positive, installée à Sophia-Antipolis ne change rien à sa roadmap ni à ses projets. Si le contexte économique modifie sensiblement le calendrier il ne remet pas en cause les axes de croissance. Et elle peut se révéler, au contraire, source d'opportunités estime son dirigeant.

La crise sanitaire et ses conséquences économiques ont mis les foncières sur le devant de la scène. En impactant l'activité des implantations commerciales, le confinement a interrogé aussi les foncières sur l'attitude à adopter face à une situation aussi inédite qu'inattendue.

La pose à Biot, le 3 juillet dernier de la première pierre de Belvédère, son projet d'immeuble de bureaux autonome en énergie, occupant 3 600 m2 de surface et 800 m2 de terrasse accessible avec vue sur les Alpilles, si elle est le résultat d'un projet déjà engagé avec l'apparition de la Covid-19, est aussi le signe que tout va bien pour l'entreprise sophipolitaine.

Car la crise, dit son dirigeant "ne doit rien changer. Elle décale la stratégie à moyen, long terme, elle recadre la chronologie, elle recale les priorités" mais elle ne remet pas en cause les choix posés et le plan de développement dessiné.

Bien...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :