La Pousseraie fait le pari de l'aquaponie verticale

 |   |  510  mots
(Crédits : La Pousseraie)
La start-up installée à Nice va débuter la culture de micro-végétaux grâce à une ferme autonome en circuit court mêlant aquaculture et hydroponie. L'objectif est notamment de disposer d'un outil de production qui optimise l'espace. Les premières ventes sont attendues pour la fin de l'été.

"Nous avons 18 mois pour prouver que notre modèle fonctionne", fixe Blanche Duncombe. Avec deux amis, Juliette et Damien Willier, elle donne naissance à La Pousseraie, une start-up qui veut produire et vendre des micro-végétaux issus de l'aquaponie. Cette méthode de culture repose sur l'utilisation de poissons afin que leurs déjections fertilisent des plantes hors sol. Le tout en cycle fermé. "Nous avons découvert une ferme de ce type de ferme en Ecosse puis nous nous sommes lancés", raconte Blanche Duncombe.

La Pousseraie compte produire des micro-végétaux, ciblant particulièrement les restaurateurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :