Comment Virtual Expo applique les codes de l'e-commerce au BtoB

 |   |  619  mots
(Crédits : Rebecca Cook)
La PME basée à Marseille joue les intermédiaires numériques entre fabricants et professionnels du monde industriel, nautique ou encore de l'architecture. Elle vient de lancer des fonctionnalités pour que son site devienne également un lieu de négociation.

D'un simple capteur à une machine de mise en œuvre en passant par du matériel de sécurité... Virtual Expo revendique un catalogue très large. "Nous sommes comme un salon qui met en relation des acheteurs et fabricants BtoB, sauf que nous sommes sur internet", décrit Vincent Gérard, directeur général de l'entreprise installée à Marseille. "Cela nous permet d'être présent toute l'année et d'être plus exhaustif". Et d'affranchir les limites géographiques.

La PME phocéenne de 200 salariés revendique 40 000 sociétés inscrites sur son site et qui proposent leurs produits. Si l'industrie offre le plus de possibilités, Virtual Expo se positionne également sur le nautisme, l'architecture, l'équipement...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :