Les glaces de La Mignonne redonnent le goût… du triporteur

 |  | 626 mots
(Crédits : DR)
Lancée durant le printemps à Marseille, la société de vente ambulante de produits glacés fait la preuve de son concept. Au point d'encourager sa fondatrice, Julia Falzon, à poursuivre son développement, notamment via l'acquisition d'un deuxième triporteur et à moyen-terme d'envisager le lancement d'une franchise.

La scène a petit air rétro. Au milieu du petit port de pécheurs du Vallon des Auffes à Marseille, un triporteur enchaîne les ventes de glaces. Derrière le comptoir se trouve Julia Falzon, fondatrice de ce commerce ambulant baptisé La Mignonne. Une activité qu'elle a lancée le 17 mars, soit le jour du confinement. "Cela faisait deux ans que je préparais le projet, j'ai dû commencer juste après", raconte-t-elle. Un décalage qui a finalement du bon puisqu'aux premiers jours du déconfinement beaucoup de commerces gardent leur rideau baissé. Laissant le champ libre au triporteur.

Depuis, Julia Falzon pédale à travers Marseille toute la semaine, sauf le mardi, pour proposer ses glaces.  Elle n'a pas de parcours fixe,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :