Les yaourts de La Fermière séduisent les Etats-Unis

 |  | 626 mots
(Crédits : DR)
Solidement implanté en France, la PME installée à Aubagne et spécialisée dans les produits laitiers a lancé depuis deux ans une production de l’autre côté de l’Atlantique. Sur un marché en plein développement elle compte bien s’y implanter durablement. Tout en continuant d’accroître son activité en France et en Europe.

Les pots en grès multicolores en sont le symbole. Depuis 1952, La Fermière conçoit des yaourts. Une histoire commencée à Marseille et qui se poursuit à Aubagne depuis son rachat en 2002 par le groupe Tarpinian. "L'entreprise allait bien, mais l'outil industriel était vieillissant. Le challenge c'était de construire une nouvelle usine, c'est ce qui m'a motivé", raconte Jean-Jacques Tarpinian, PDG de la société de 150 salariés.

Chaque année, ce sont 9 000 tonnes de produits finis qui sortent de l'usine. L'activité se répartit entre les yaourts, les desserts et les mousses au chocolats lancées il y a quatre ans. "Les volumes sont équilibrés entre les trois", précise Jean-Jacques Tarpinian.

Pour se faire une place sur le marché des produits...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :