Proximité et gourmandise au cœur de la stratégie de Marcel et fils

 |  | 665 mots
(Crédits : DR)
Née à Venelles en 2009, l’enseigne compte 32 magasins bio dans le quart sud-est de le France. Pour s’imposer sur ce marché en forte croissance qui nourrit les convoitises, elle fait le pari de la proximité vis-à-vis des clients et des fournisseurs, mais aussi celui de la gourmandise, avec une marque maison pensée pour les épicuriens.

Nous sommes en 2009 lorsqu'Emmanuel Dufour fonde Marcel et fils. A ce moment-là, le marché bio est déjà en place et plutôt bien structuré, empruntant à la grande distribution certains principes d'efficacité, notamment en matière d'emplacement. Sur ce point, Marcel et fils entend bien se distinguer. Le réseau ne sera pas celui des centres-villes ni des périphéries de grandes villes. Son choix se porte plutôt sur les zones rurales et les communes qui s'y trouvent. Un tissu moins concurrentiel et qui permet de jouer une carte chère à Emmanuel Dufour : celle de la proximité. "Notre truc en plus, c'est la culture de l'accueil et de la relation client. Nous investissons beaucoup sur cela. Par exemple, nous avons des naturopathes dans tous nos magasins pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :