SPG ne mise pas tout sur les semences mais beaucoup sur le bio

 |  | 507 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Si elle a fait de la diversification un axe de développement essentiel, la PME installée à Avignon n’entend pas stopper une stratégie qui fonctionne. N°2 des semences sur le marché hexagonal, c’est vers le bio et ce qu’elle appelle la gamme auxiliaire qu’elle oriente son choix. Entendant confirmer des résultats que la crise sanitaire a positivement impacté.

Ne pas mettre ses œufs dans le même panier c'est un peu la philosophie de la PME familiale, n°2 sur le marché français des semences. Une philosophie très « naturelle », que les demandes et attentes des consommateurs conforte.

De fait, les résultats de SPG pour l'année 2020 sont « très bons », s'enorgueillit Hugo Plan. Grâce à un « double contexte » plutôt favorable, d'abord une météo douce et « un printemps magnifique », ensuite parce que cette météo clémente a encouragé les mains vertes et les Français amoureux du jardinage durant la période du confinement, où faire pousser des plantes a été...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :