Spécialiste du MaaS, Cityway veut aller plus vite à l’international

 |  | 748 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Acteur de la Mobility as a service, la PME installée à Aix-en-Provence s’est affirmée comme un interlocuteur qui compte sur son marché domestique. Revendiquant un regard acéré sur l’innovation qu’elle porte d’autant plus finement depuis la création du Hangar, son accélérateur de startups, elle est particulièrement attentive aux marchés export. Surtout vers l’Amérique du Nord.

Fournir toute l'information sur la mobilité c'est le sujet de bien des acteurs du secteur. Le MaaS, raccourci pour Mobility as a service, est l'un des enjeux majeurs, voyant beaucoup d'offres émerger, pas toutes, cependant, avec la même efficacité.

Ce sujet Laurent Briant le connaît bien. Et depuis longtemps. C'est parce qu'il en percevait toute la substantifique moelle qu'il co-fonde Cityway en 1999. Une première levée de fonds en 2001 valide le business-modèle. Le second tour de table, qui, lui, ne se réalise pas, va changer le cours du destin de la petite entreprise qui voit finalement Transdev arriver au capital. « Nous voulions avoir les moyens de nous développer et notamment d'aller à l'international » raconte Laurent Briant. Cityway grandit, produit une croissance organique. Alors que la mobilité, au fil des ans, évolue avec en parallèle, l'arrivée des smartphones et de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :