Linda Han - Huawei : « L’esprit de collaboration est important dans le monde de l’industrie technologique »

 |  | 671 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Présente à Nice pour le prix Digital In Pulse, la vice-présidente des affaires publiques pour le groupe chinois en France assure que l’open innovation est l’un des meilleurs moyens de créer un avantage stratégique commun, que les investissements en R&D doivent être poursuivis et que non, Huawei, qui possède un centre de recherche à Sophia-Antipolis, ne fera pas tout, tout seul.

La Tribune - Huawei et la Côte d'Azur se connaissent bien - au-delà du prix Digital InPulse - puisque vous avez installé un centre de R&D, à Sophia-Antipolis en 2014...

Linda Han - Huawei est présent en France depuis 17 ans. En 2013, Huawei a initié la collaboration avec l'écosystème académique en France. Sophia-Antipolis a été le premier centre de R&D installé avec 34 chercheurs qui ont commencé à travailler sur les chipset et sur tout ce qui concerne le traitement de l'image. Nous avons également un centre qui travaille sur le design, à Paris, par exemple. Au total, nous avons 6 centres en France. Tous nos chercheurs français travaillent extrêmement bien. Surtout, nous avons établi des liens avec le monde académique et technologique. Et cela, vraiment dans une volonté de rapport gagnant-gagnant.

Le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :