Experte en aromathérapie, la franco-japonaise Florihana consolide sa gamme cosmétique

 |  | 833 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Son activité première consiste à produire des huiles essentielles, des huiles végétales et des hydrolats 100 % naturels qu’elle vend en BtoB comme en BtoC. Installée sur le plateau de Caussols, près de Grasse, cette distillerie, PME familiale franco-japonaise, fortement exportatrice, développe également des soins pour la peau dont elle compte agrandir la gamme. Ce qui l’emmène à replanter sur ce haut plateau, lavande, thym et romarin.

Son cœur de métier n'est pas la tech, mais (presque) comme le fondateur de la marque à la pomme, Florihana a commencé son aventure dans une pièce improbable de la maison : la cave.

C'est à Grasse que la marque naît en 1993, créée par Alain et Mutsuko Durante. Un couple d'entrepreneurs « toujours intéressé par la nature et le respect de l'environnement », indique Milie Durante qui co-dirige l'entreprise aux côtés de ses parents et de son frère. A Grasse, berceau de la parfumerie, il ne semble pas illogique de s'inscrire dans ce domaine. Pour la toute jeune entreprise alors, ce sera l'aromathérapie. Cependant, distiller exige des mètres carrés. C'est donc à quelques kilomètres, sur le plateau de Caussols à 1.000 mètres d'altitude, qu'elle s'installe. « Nous étions à la recherche d'une nature brute et de terrains exploitables », explique Milie Durante. L'entreprise construit un premier bâtiment, en bois massif de Finlande, pour héberger ses lignes de production. Ils sont...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :