Le Piémont, entre gastronomie et industrie exportatrices 2/3

 |   |  934  mots
(Crédits : Stefano Rellandini)
Depuis des décennies, le Piémont est associé à l'image économique du groupe FIAT et à la constellation d'entreprises qui lui sont liées. Mais la région compte plusieurs atouts et peu savent que l'économie piémontaise est principalement industrielle. Avec des fleurons en matière textile alors qu'elle est aussi le berceau de la slow food.

Les entreprises sont petites, moyennes, grandes et même très grandes et en leur sein travaille environ la moitié de la population active résidant dans la région. Presque toutes les sociétés, en plus d'être très actives et de produire une grande variété de biens, utilisent les techniques les plus avancées qui leur permettent d'être compétitives à l'international. Le secteur qui compte le plus d'usines est sans aucun doute celui de la mécanique, qui comprend des usines automobiles telles que FIAT à Turin, et d'autres petites entreprises qui en sont directement tributaires.

Au-delà de l'automobile, le secteur mécanique produit des machines de bureau, des moteurs, des machines agricoles, des outils, des matériaux électroniques et des instruments de précision.

Quartier textile de Biella

Le quartier textile de Biella est le seul quartier d'Europe à avoir conservé l'intégralité de la chaîne de production. L'activité textile de la région de Biella a des origines très anciennes et les premières traces de production remontent à l'époque préromaine. Déjà à l'époque médiévale, il est possible de trouver les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :