Comment Saphelec veut booster Simply Visio

 |   |  264  mots
Saphelec va proposer sa solution Simply Visio en marque blanche.
Saphelec va proposer sa solution Simply Visio en marque blanche. (Crédits : DR)
Spécialiste des solutions et services télécoms à destination des entreprises, la PME basée à Sophia-Antipolis ouvre son produit de visio-conférence nomade à la marque blanche.

C'était forcément l'étape d'après, celle qui suit le lancement et les premiers pas et si elle est aussi vite franchie, c'est que le concept développé par la société sophipolitaine semble avoir reçu un accueil jugé satisfaisant.

Lorsque Saphelec lance Simply Visio en 2015, l'idée est alors d'offrir à ses entreprises clientes un système de visio-conférence facile d'accès et simple d'utilisation. Le principe : d'un côté une caméra haute définition compacte pouvant être fixée sur une TV, un mur et être de la même façon facilement déplacée, et de l'autre, une application dédiée disponible sur iOS et Android. Le tout en mode SaaS, permettant de connecter aussi bien des systèmes HD que des tablettes, ordinateurs ou smartphones et utilisant une plate-forme développée par Huaweï.

Ajout de compétences

Pour mettre en place cette activité de développement en marque blanche, Saphelec a fait appel à l'ancien directeur commercial de la division Opérateur de Numéricable SFR. Arnaud Lecœur a déjà planché sur le lancement d'activités technologiques et innovantes ce qui en fait évidemment un atout pour l'entreprise créée en 1984 et dirigée depuis 2011 par Hervé Mangot.

Par ailleurs, Saphelec a fini l'année 2015 avec un chiffre d'affaires en hausse de 40 %, faisant passer ce dernier de 8,4 M€ à plus de 12 M€. L'entreprise emploie 105 salariés. Elle avait conclu une opération de croissance externe en juin dernier, rachetant la société parisienne Asystel Entreprises, distributeur de solutions signées SFR Busines Team.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :