Des algues pour améliorer le photovoltaïque ?

 |   |  258  mots
Les propriétés des diatomées pourraient s'appliquer au photovoltaïque.
Les propriétés des diatomées pourraient s'appliquer au photovoltaïque. (Crédits : DR)
Les diatomées amélioreront-elles les installations photovoltaïques ? C'est la promesse suggérée par la découverte d'un enseignant-chercheur de l'Université de Toulon.

On le sait depuis longtemps, la mer contient des ressources inépuisables et des matières à innovation. La découverte de Jean-Christophe Valmalette semble le prouver. C'est à l'occasion d'un rapprochement avec l'Université de Trondheim en Norvège via un doctorant de l'Université toulonnaise, Julien Romann, que les deux Universités ont travaillé ensemble sur la capture de la lumière par ce phytoplancton et cartographié ainsi le tout.

Optimisation lumineuse

Il en est donc ressorti que ces algues unicellulaires capturent la lumière grâce à la silice qu'elles contiennent, cette même silice qui compose le grain de sable ou une vitre. Mais surtout, la diatomée capture mieux la lumière lorsque la source lumineuse arrive de façon oblique. Ce qui permettrait donc améliorer la performance des installations photovoltaïques, alors à même de mieux capter les rayons du soleil lorsque ceux-ci deviennent rasants.

Applications

Une autre application de cette découverte pourrait être permise, la propagation de la lumière pouvait se faire vers une direction choisie. Elle peut également servir dans tout ce qui concerne les détecteurs optiques à forte sensibilité. Si l'expérience menée avec l'Université norvégienne s'est faite "sur la confiance réciproque et dans un intérêt mutuel" précise Jean-Christophe Valmalette, donc sans financement public, c'est aujourd'hui avec des universités japonaises que l'Université de Toulon travaille sur ces possibles applications. "Nous essayons d'approfondir notre travail sur d'autres espèces de diatomées qui permettraient de trouver encore d'autres applications comme la polarisation", explique Jean-Christophe Valmalette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :