Comment Instore Digital veut révolutionner l'achat en magasin

Par Laurence Bottero  |   |  445  mots
Instore Digital, start-up basée à Aix-en-Provence, veut révolutionner le monde du retail via son système d'exploitation du point de vente connecté, gratuit et open source. (Crédits : DR)
Profiter des mêmes avantages en boutique que ce que promet l'achat sur le web, c'est le pari de la start-up basée à Aix-en-Provence qui a mis au point un système d'exploitation du point de vente connecté.

Proposer au consommateur des offres et promotions ciblées et personnalisées lors de son passage en magasin, à l'instar de ce qui se passe lors du surf via le web, c'est l'innovation proposée par Instore Digital, la start-up co-créée par Arnaud d'Hoop et Agathe Pavia.

Utilisation du big data

"La digitalisation de la distribution est au début de son histoire, elle commence à peine", analyse Arnaud d'Hoop.

"Et le monde de la distribution s'est, de fait, complexifiée. Pour y répondre, les commerçants ont ajouté des briques technologiques au fur et à mesure, sauf que ces briques ne sont pas reliées entre elles".

C'est ce lien - forcément utile et qui permet de franchir un gap - qu'Instore Digital propose. Il s'appuie évidemment sur l'utilisation du big data et plus précisément sur les données qui sont générées par le consommateur en fonction de son parcours sur le web mais aussi en magasin, et ce en temps réel. C'est via une plateforme développée par la start-up aixoise que l'ensemble de ces précieuses données est centralisé. Ce système d'exploitation, baptisé ID OS, est, dit le duo d'entrepreneurs, le premier dédié au point de vente qui soit connecté, gratuit et open source. Il est surtout issu de 3 ans de R&D et des briques technologiques rachetées par les deux dirigeants à leur ancien employeur, à la barre du Tribunal de commerce.

Cap international

Le résultat permet à l'enseigne visitée par le consommateur de lui proposer des offres personnalisées et qui correspondent à ses recherches ou envies du moment. Cependant, pour fonctionner, le consommateur doit avoir activé les notifications push de l'application de la dite enseigne. Si pour l'heure, le tout est en test, Agathe Pavia et Arnaud d'Hoop sont actuellement présents au Retail's Big Show de New York. Big Apple est en effet, un passage quasi obligé pour la start-up qui envisage une internationalisation assez rapide de sa solution, d'abord en Europe dès cette année, puis à plus grande échelle. Actuellement, Instore Digital est positionné sur un appel d'offres au Proche-Orient et discute avec un intégrateur new-yorkais, lui-même très présent en Europe, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

R&D renforcée

Actuellement en phase de levée de fonds auprès d'un partenaire industriel, la petite entreprise française qui emploie 5 salariés dont 4 ingénieurs entend renforcer son équipe de R&D. Six recrutements sont prévus dans l'année. "Nous comptons atteindre la rentabilité rapidement et un chiffre d'affaires de 1 M€ d'ici la fin de l'exercice", annonce Arnaud d'Hoop.