La douche éco-responsable made in SmartEmbed

 |   |  519  mots
(Crédits : DR)
Point de douche froide pour Terrence Huertas, qui vient de remporter la dernière édition du Startup Week-end, orientée "Makers" organisé à Marseille. Son invention ? Un système de régulation permettant de réaliser économies d’eau et d’énergie.

Terrence Huertas a mis ses 15 ans d'expérience en tant qu'ingénieur dans les systèmes embarqués pour concevoir une douche intelligente. Son plus : elle va faire du bien à la planète en permettant tout à la fois économies d'eau et d'énergie. "Il s'agit d'un équipement autoalimenté énergiquement qui va s'adapter en série sur les conduits et venir fermer l'arrivée d'eau afin de limiter la durée de la douche, grâce à un débitmètre intégré. Lequel se base sur une consommation de 80 litres (selon une évaluation du CNRS) correspondant à 7 minutes d'ablution. Soit la durée gravée dans le marbre par la législation pour ce qui est celle du marché du camping", explique le lauréat du Swam. Car la cible, c'est bien celle-ci : les campings de prime abord, mais aussi toutes sortes de douches collectives : celles des salles de sport, des gymnases, des piscines, des communs dans les usines... Un vaste terrain de jeu, si l'on en croit déjà par le nombre de campings 4 et 5 étoiles implantés dans l'Hexagone : près de 6 600...

Pour atteindre au plus vite ce marché, Terrence Huertas a déjà "un partenaire dans le Gard, du nom de Saniloisirs. Il distribue et fournit notamment des équipements sanitaires de camping. Nous allons tester notre innovation avec eux et chercher un établissement qui voudra bien se prêter au jeu. Cela nous permettra de prendre rapidement le pouls et de savoir si ces professionnels du tourisme adhèrent à SmartEmbed".

Commercialisation en 2017

Sachant que la limitation de  la durée de la douche n'est pas la seule fonctionnalité du système SmartEmbed. Elle en compte en effet deux autres : "il comprend également un contrôle d'accès. Il s'agit d'un badge que l'on va insérer afin de pouvoir débloquer l'arrivée d'eau. Ce pour éviter que les personnes extérieurs au camping viennent se doucher abusivement au sein de ce dernier". Enfin, troisième service, elle permettra la collecte de données à distance quant à la consommation d'eau et d'énergie. De quoi quantifier les économies réalisées en la matière.

Pour l'heure, maintenant que Terrence Huertas a remporté le trophée du Swam, il va falloir se retrousser les manches.

"Le but du Startup Week-end était de construire un démonstrateur entre vendredi et dimanche. Ce que nous avons fait. Maintenant, nous allons entamer la recherche de fonds pour réaliser les travaux de prototypage, puis pour passer à l'industrialisation. Nous aimerions autant que faire se peut solliciter les acteurs locaux, d'autant que mon passé d'ingénieur me permet de jouir déjà d'un certain réseau de partenaires en la matière, à l'instar d'Easytech, à Aix-en-Provence, que nous allons contacter pour la partie fabrication".

La commercialisation quant à elle est prévue entre le deuxième et le troisième trimestre 2017. Et une percée dans l'internationalisation, avec pour cible les marchés européens et américains, d'ici 3 ans. Tout cela piloté du sol aixois, puisque que la jeune pousse va s'implanter dans la toute nouvelle pépinière CleanTech du Technopôle de l'Arbois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :