Avis Vérifiés décolle en valorisant les commentaires des clients

 |   |  613  mots
(Crédits : Unsplash/Juliette Leufke)
Basée à Marseille, la PME récolte la parole des clients d’entreprises comme Air France, Aubade ou Darty. Après un peu plus de 5 ans d’existence, elle se renforce à l’international.

C'est l'un des nerfs de la guerre pour les entreprises : le commentaire laissé par un client après achat ou expérience chez eux. Une donnée précieuse, qui suscite la méfiance. Le dernier rapport de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes pointe des "anomalies" dans 35 % des avis laissés. Un phénomène aussi vieux que l'achat en ligne et qui a poussé Tom Brami à s'intéresser à ce marché. Fin 2012, ce Parisien d'origine installé à Marseille depuis 12 ans s'associe avec Laurent Abisset et Olivier Mouillet, pour lancer Avis Vérifiés via la start-up Net Reviews.

Pour authentifier les commentaires laissés sur internet, Avis Vérifiés propose par email aux acheteurs de ses clients de remplir un questionnaire sur la marque et le produit. Le procédé permet 12 % de retour, les résultats sont ensuite envoyés aux entreprises. "Au départ nous visions les PME, mais nous nous sommes vite rendus compte que les grosses entreprises avaient aussi ce besoin", raconte l'entrepreneur de 34 ans.

Le multicanal international en ligne de mire

Aujourd'hui, Avis Vérifiés génère un chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros, emploie 70 personnes et travaille avec 5 500 clients dont Oui.SNCF, Air France, Darty, Aubade ou Lacoste. Des poids lourds qui pèsent les trois quarts des revenus de la société, les tarifs étant proportionnels au nombre de commandes passées ou à la quantité de points de vente pour un réseau physique.

Pour continuer de croître, l'entreprise mise sur l'omnicanalité, soit la collecte des avis des acheteurs passés sur internet et de ceux venus en boutique. En réunissant toutes ses données, les entreprises peuvent identifier d'éventuels problèmes spécifiques comme un textile de mauvaise qualité sur une pièce de prêt-à-porter ou une boutique recevant mal ses clients. "C'est aujourd'hui le principal vecteur de croissance", assure Tom Brami.

Autre objectif pour l'entrepreneur : l'international. "De plus en plus d'entreprises étrangères sont intéressées par nos services", remarque-t-il, alors qu'Avis Vérifiés travaille actuellement avec 70 % de clients français. C'est pour l'international que la PME a réalisé sa seule levée de fonds, 2 millions d'euros en 2014 auprès de Midi Capital et NetAngels. Une opération qui ne devrait pas être renouvelée. "Nous souhaitons garder notre indépendance et une taille humaine", justifie Tom Brami. Les principaux marchés étrangers sont pour l'instant l'Espagne, les Etats-Unis et le Brésil où le rachat de son homologue local Trusted Company vient d'être finalisé.


Un pôle R&D maison



Pour sortir du lot, Avis Vérifiés mise notamment sur... son nom. "Il est parlant et traduit dans tous les pays sur lesquels nous travaillons", se félicite Tom Brami. Une plus-value qui maximise le référencement naturel sur les moteurs de recherche. Autre avantage, le cadre français sur les données personnelles, plus protecteur que les autres pays, permet de ne pas subir les nouvelles dispositions comme la future Directive européenne Générale sur la Protection des Données (DGPD).

Enfin, Avis Vérifiés bénéficie également de sa propre structure de recherche et développement. Composée de 4 personnes et chapeautée par Laurent Abisset, elle vient de finaliser après six mois de travail son nouveau moteur de statistiques qui permet d'avoir les données en direct. "Notre outil est en avance par rapport à nos concurrents", vante Tom Brami. Si l'entrepreneur ne veut pas se fixer d'objectif, il note "qu'il y a de la place pour être un leader mondial".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2018 à 11:35 :
Où l'on constate les mêmes dérives dans le secteur marchand que dans le milieu politique. Les forums de consommateurs sont en effet régulièrement déformés par les trolls, j'appelle troll quelqu'un qui vient sur ordre ou par intérêt, et les forums médiatiques régulièrement envahis de commentaires de soldats de partis politiques.

Ils ont beaucoup trop couplés entre eux nos politiciens et nos hommes d'affaires, du coup ils utilisent les mêmes combines invasives nous prenant pour des imbéciles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :