Pourquoi All Digital Network mise tout sur le retailment marketing

 |   |  502  mots
(Crédits : ALBERT GEA)
Fournir une solution digitale qui capte le client, facilite l'acte d'achat et augmente le trafic, c'est le triptyque promis par le logiciel mis au point par la startup installée à Sophia-Antipolis. Ou comment vraiment aider au virage digital d'un secteur qui ne sait pas toujours comment s'y prendre.

La transition numérique est une réelle problématique pour le monde du retail "classique". Les solutions pensées pour aider à la digitalisation et mises sur le marché sont nombreuses, mais ne produisant pas forcément le résultat escompté, ce qui forcément déçoit les retailers.

C'est justement ce qui a poussé Fayçal Amrani, Andrew David et trois autres associés, tous venus du monde du digital et des grands groupes à s'intéresser au sujet et à se servir de leurs compétences respectives pour adresser "l'opportunité digitale", le tout en faisant en sorte que ce soit simple et efficace.

"Nous voulons être un acteur du changement", explique Fayçal Amrani. "Nous avons choisi de nous focaliser sur une offre dédiée aux PME qui sont moins bien servies pour ce qui est des services numériques et qui se retrouvent livrées à elles-mêmes si elle désirent des solutions plus poussées, surtout qu'elles tentent de combattre seules, le géant Amazon".

Supermarché virtuel

C'est comme cela qu'est né Kameleon.go, un logiciel intelligent qui permet de mixer affichage numérique et e-commerce. Inséré dans un boîtier, Kameleon.go est associé à une application, développée en interne. Grâce à la technologie bluetooth, ce boîtier "repère" les numéros de téléphone des consommateurs ayant téléchargé l'application, poussant vers eux des informations personnalisées. "Nous fournissons aux commerces une application mobile en marque blanche qui permet le pay and collect et le pay and deliver. Le client commande et se fait livrer ou commande et est servi dès son arrivée dans le commerce. Cela fonctionne par exemple pour les restaurants, où le temps d'attente de la note est toujours chronophage. Ici l'application permet le check out express. Cela s'adresse tout autant aux métiers de bouche et les taxis sont également intéressés", détaille Fayçal Amrani qui résume : "nous fonctionnons via 3 paramètres : la personnalisation, la localisation, la présence".

Plus globalement, l'idée est de cibler des endroits propices à ce type de marketing, ce que la startup nomme les entertainment places, ces endroits qui offrent de l'attractivité. "Notre vision est de faire de ces endroits des sortes de supermarchés virtuels", poursuit Fayçal Amrani, persuadé que "le marché du retail survivra s'il change sa façon de vendre".

Financer le développement

Finalisé pour une première partie fin 2017, le produit signé All Digital Network est actuellement en tests afin "de l'ajuster" dit le dirigeant azuréen auprès de clients essayeurs. Des contacts à l'étranger sont également en cours. Concernant le business modèle, All Digital Network, qui est accompagné par l'incubateur Paca-Est, se rémunère via une commission, qui oscille entre 5 à 15 %. Une levée de fonds d'un montant de 2 à 3 M€ est en cours, avec comme objectif de faire grossir l'équipe, aujourd'hui composée de 6 personnes pour la porter à 50 personnes. Le chiffre d'affaires devrait atteindre, lui, 1,5 M€ à l'horizon 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :