Goalmap confirme son business modèle

 |   |  629  mots
(Crédits : DR)
La jeune pousse installée à Aix-en-Provence, qui développe une application bien-être axée BtoB, se distingue des autres offres sur le marché grâce à sa brique permettant l'évaluation. La récente levée de fonds doit justement permettre l'accélération à un moment clé de son développement.

Comme nombre de startups, Goalmap a connu l'étape virage stratégique. Pour celle qui visait initialement le marché BtoC, c'est le pivot vers le segment BtoB mi-2017 qui a été décisif. Réalisé assez rapidement, il a justement permis à la jeune pousse de se distinguer dans un marché où les notions de bien-être, de développement personnel et de prise en compte de l'activité physique avaient pour effet de susciter bien des vocations. "Assez vite, en discutant avec les DRH et les managers des entreprises, nous avons senti l'opportunité de développer une offre BtoB", résume Arthur Catani, l'un des co-fondateurs de l'entreprise avec son frère Damien.

Le BtoB, axe de développement

Et c'est en intégrant une brique d'évaluation en ligne que Goalmap fait la différence.

C'est là la première étape qui s'appuie sur des algorithmes capables de quantifier le niveau de bien-être pour ensuite dérouler un programme personnalisé. "Nous interrogeons sur la sédentarité, la vie professionnelle, le développement personnel, la gestion du stress, le sommeil, l'alimentation...", égraine Arthur Catani. "Cette évaluation du capital santé est continue. Nous faisons remonter au DRH des données anonymes et agrégées", précise le dirigeant. Aux évaluations et conseils en ligne s'ajoute une liste de prestataires, référencés pour aider les salariés à mettre en pratique les conseils distillés.

"Nous avons mi au point un dashboard pour les entreprises, ce qui permet au DRH de prendre le pouls de ses salariés", détaille Arthur Catani.

Améliorer les algorithmes

C'est bien le marché des entreprises qui représente l'axe de croissance pour la startup, qui vient tout juste de finaliser un programme de 3 mois d'accélération par thecamp et le Village by CAAP, avec comme mentors Mickael Amar, le fondateur d'iFeelgoods et membre du board de Station F et Marcel Dridje, le président de Sofia Business Angels. Une étape qui a permis à la jeune entreprise de mûrir son projet. La levée de fonds pour un montant de 750 000 euros, réalisée auprès du Crédit Agricole Alpes Provence Capitan & Innovation, bpifrance, Paca Emergence, P.Factory et des business angels, a des visées précises. Notamment de renforcer l'offre auprès des grandes entreprises et des ETI. Ce qui passe par "l'amélioration des questionnaires et des algorithmes de recommandations individuelles - pour des conseils aux employés toujours plus pertinents - et collectives - pour aider les managers sélectionner les activités les plus adaptées à la population", précise Arthur Catani. Il est aussi question de densifier le réseau de prestataires et celui de prescripteurs, c'est-à-dire les assureurs et les mutuelles.

L'international, l'étape d'après

A l'horizon de 3 ans, Goalmap vise un portefeuille de 75 entreprises clientes pour un total de 150 000 salariés, soit 2,5 % du marché des ETI et des grandes entreprises, permettant à la startup de disposer d'une équipe de 15 salariés et de réaliser un chiffre d'affaires de 5 M€. A 5 ans, c'est évidemment l'internationalisation qui sera engagée. "Tactiquement nous n'irons pas sur le marché américain", explique Arthur Catani, celui-ci étant déjà mature. Cependant, "nous nous inspirons des innovations qui y ont vu le jour et qui ont fonctionné". Le portefeuille devrait alors atteindre 150 entreprises clientes, représentant 300 000 salariés, Goalmap pouvant prétendre à un chiffre d'affaires de 10 M€ pour un effectif de 25 employés. Aujourd'hui la startup c'est 5 salariés et une phase de recrutement lancée pour l'embauche de deux développeurs. Et une certitude basée sur une étude établie par Malakoff Mederic qui pointait en 2016 l'entreprise comme apporteur de solutions bien-être pour 80 % des personnes interrogées. Une donnée pleine de promesses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :