Comment Pliiz veut devenir le TripAdvisor de la relation client

 |   |  553  mots
(Crédits : DR)
Conçue par la startup Nice Solutions, basée à Nice, pour permettre en un simple clic de solliciter rapidement le personnel d'une enseigne ou de tout établissement, elle offre aussi au professionnel une plus-value dans sa relation client. Disponible dans les stores, l'application vise à devenir un standard.

Dans le commerce d'antan, le client pouvait faire connaître sa présence grâce à une sonnette disposée sur le comptoir. L'idée de Pliiz est bien plus digitalisée, mais elle relève du même principe : cliquer sur une application dédiée et prévenir ainsi le vendeur ou serveur d'un besoin de renseignements ou de services.

Offres personnalisées

Cette idée, c'est Nice Solutions qui l'a eue. La startup basée à Nice a déjà mis sur le marché un premier produit, ServiceBip, un bouton d'appel dédié au secteur de la restauration, ce qui lui a valu, dit-elle, "un succès en Europe, au Canada, en Russie et à Hong Kong".

Avec Pliiz, c'est plus largement le vaste segment de la relation client qu'elle adresse. Cette application, qui s'interface aisément avec les applications déjà utilisées par les grandes enseignes, permet de prévenir le professionnel de ses besoins : d'un renseignement lorsqu'on est dans un magasin de bricolage par exemple ou de demander la note lorsqu'on est au restaurant.

Mais la vraie plus-value n'est pas tant dans la digitalisation d'un besoin, elle est dans ce que l'application va permettre d'apporter de différenciant au client. C'est-à-dire des services personnalisés. "Cela peut être, au restaurant, au moment où le client clique pour demander l'addition, la proposition d'un dessert à un prix avantageux. Ou dans une enseigne de bricolage, suggérer des outils en adéquation avec l'activité pratiqué par le client, comme des pinceaux à celui qui acquiert de la peinture", détaille Gregg Vanderberghe, le PDG de l'entreprise azuréenne. "Un bon vendeur spécialisé doit passer environ 70 % de son temps au contact direct de ses clients. L'important c'est la continuité de service. C'est éviter le renoncement à l'acte d'achat. C'est permettre tout qui entraîne aussi un gain de notoriété".

Marché US aussi

Lancé sur les stores - Apple Store et Google Play - depuis quelques jours, gratuite pour le client, Pliiz est allée se montrer au CES Las Vegas. Car selon une étude de marché menée par la startup, l'application à "tout le potentiel pour démarrer sur le marché américain", dit Gregg Vandenberghe. Un potentiel qui s'est confirmé, la startup ayant déclenché l'intérêt d'investisseurs et de distributeurs. "Plizz apporte une réelle valeur ajoutée, qui a confirmé l'appétence du marché nord-américain", précise le dirigeant azuréen. Les marchés asiatique et indien ne sont pas non plus en reste. Via cette possible mondialisation, l'objectif est bien de devenir un standard. Car Pliiz c'est un tout en un qui facilite la relation client, étant à la fois service client, appel opérationnel, gestionnaire de file d'attente... Pour pousser son déploiement commercial et marketing, Nice Solutions est en phase de levée de fonds, à hauteur de 500 000 euros. "Nous sommes rentables depuis la première année", précise le PDG qui appuie sur le profil un peu hybride de son entreprise, déjà forte d'un premier produit commercialisé et de l'agilité qui sied à toute startup. Surtout, son portefeuille client, essentiellement industriel, réunit Vinci, Renault, Air France, Eiffage, Saint Gobain... Employant 3 personnes, Nice Solutions a réalisé un chiffre d'affaires de 500 000 euros en 2018, vise 1 million d'euros pour l'exercice en cours et 5 M€ à l'horizon de 5 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :