CNIM voit ses ballons monter toujours plus haut

 |   |  460  mots
Grâce à l'expertise d'Airstar Aerospace, le groupe Cnim dispose d'une longueur d'avance sur le marché des aérostats.
Grâce à l'expertise d'Airstar Aerospace, le groupe Cnim dispose d'une longueur d'avance sur le marché des aérostats. (Crédits : Cnim)
En faisant l'acquisition de 85 % du capital d'Airstar Aerospace, l'équipementier et ensemblier, qui dispose d'un établissement dans le Var, réaffirme ainsi sa volonté de devenir un leader européen des plateformes de ballons et dirigeables. Une innovation qui suppose des applicatifs dans plusieurs secteurs sensibles.

Ils font déjà équipe commune autour du ballon dirigeable Stratobus que porte Thales Alenia Space, à la tête du consortium de PME apportant leurs compétences sur le projet qui se développe dans la région Sud. Mais c'est un plus large champ de complémentarité qui semble donner du sens au rapprochement entre le groupe CNIM et la PME née en 2015 après la reprise par Airstar du pôle espace de Zodiac Marine.

C'est en tout cas ce que défend Philippe Lazare, directeur général de la division Systèmes industriels et directeur du site que l'équipementier dispose à La Seyne-sur-Mer :

« CNIM est fournisseur de systèmes mécaniques, complémentaires des aérosats qu'apporte Airstar Aerospace. »

Devenir un leader du marché des aérostats pour la défense et le spatial

Surtout, cette prise de participation « alimente notre stratégie de croissance dans l'air. Elle ajoute une brique CNIM compatible en termes de compétences, de marchés et de clients ».

C'est que le groupe français ne cache pas sa volonté de devenir l'un des leaders européens sur le marché des aérostats pour la défense et le spatial. Les applicatifs sont légion, depuis la surveillance des mers à celles des incendies sans oublier les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :