Ce que Timenjoy espère du CES Las Vegas

 |   |  495  mots
(Crédits : REUTERS)
Sélectionnée pour participer à la Mecque de l'innovation et de l'électronique en janvier prochain, la startup basée à Nice, qui a développé un chatbot événementiel qui informe sur les événements et les bons plans, compte sur sa première expérience américaine pour tester l'appétence de sa solution sur le marché export.

Née il y a deux ans, la jeune pousse a développé un chatbot qui permet de proposer via Messanger, des événements, moments festifs ou sportifs à ses utilisateurs, avec la particularité de cibler les informations proposées, en fonction de leurs goûts et de leur localisation. Un outil qui a rapidement trouvé sa place. "Nous nous sommes rendus compte que Timenjoy séduisait facilement et qu'il était perçu comme un petit assistant disposnible 24h/24 et 7jours/7", raconte Mathilde Aylies, l'une des 4 co-fondateurs de la startup.

Un robot qui, parce qu'il fonctionne sur Messager, qui est l'outil de messagerie de Facebook, séduit une clientèle assez large, notamment "une génération senior qui commence à être éduquée par le robot et qui se laisse guider", poursuit la dirigeante niçoise.

Outil d'assistance à organisation

Pour affiner et personnaliser encore davantage son outil, la startup propose également des concours et des bons plans. Mais derrière le côté ludique de la chose, c'est surtout l'usage qui peut en être fait au niveau non seulement culturel mais aussi touristique que se trouve l'intérêt de l'initiative. Ou comment faire connaître un événement plus original, moins connu, se déroulant dans d'autres cités que les grandes villes. Un usage qui ne laisse pas les professionnels du tourisme indifférents, Timenjoy s'étant rapprochée entre autres, des offices du tourisme et du Comité régional du tourisme.

Autre utilisation intelligente, Timenjoy peut aussi être utilisée par les organisateurs d'événements pour "tester" en amont, leurs idées de programmation. C'est notamment le cas avec le Nice Jazz Festival qui interroge la communauté sur les artistes qui seraient potentiellement souhaitables de convier à la prochaine édition.

Marché à 65 Mds€

Accompagnée par l'incubateur Le Mas Nice Matin, la jeune entreprise de 4 personnes, revendique un chiffre d'affaires de 50 000 euros en moins de 6 mois de commercialisation. Elle se place dans un marché de l'événementiel qui génère près de 65 Mds€ de chiffre d'affaires annuellement. Sachant que l'on comptabilise 25,5 millions de recherche sur Google avec la requête "Evénement ce week-end" ou "Evénement cette semaine" et qu'en même temps, 28 millions de personnes participent à des événements chaque année.

De son prochain voyage outre-Atlantique, Timenjoy compte tester son business, "mais aussi travailler la visibilité médiatique", explique Mathilde Aylies. Contact a été prix par ailleurs, avec l'office de tourisme de Las Vegas pour travailler sur une simulation. La startup entend multiplier les rencontres avec les institutionnels mais également et surtout avec les investisseurs. "C'est une opportunité que nous voulons saisir" ajoute la dirigeante mais le tout se fait sans pression, car "nous pouvons dérouler notre plan de développement même sans levée de fonds, certes plus lentement". Quatre embauches devraient être effectuées afin de renforcer les pôles technologie, finance, commercial et marketing. Timenjoy table à horizon 2022 sur un chiffre d'affaires de 3,6 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :