En signant avec Vidal, ExactCure confirme la valeur de son jumeau numérique

 |   |  506  mots
(Crédits : DR)
Positionnée sur le segment de la santé personnalisée, l'HealthTech basée à Nice déploie une solution qui permet de tester toute médication sur un avatar digital afin d'éviter surdose et interactions malencontreuses. Un avenir de la médecine rendu possible et que le partenariat avec le leader de l'informatique médicale valide.

Il aura fallu quatre années de R&D pour que ExactCure peaufine sa technologie de rupture. C'est partant du constat - et des données selon lesquelles 15 000 et 30 000 personnes décèdent chaque année pour cause de mauvaise médication - que la startup s'est positionnée sur ce segment de santé personnalisée. Des données qui, comparées à celles des accidents de la route, se révèlent 5 fois plus importantes. Le tout coûtant 10 milliards d'euros par an à l'Assurance Maladie.

Avec son jumeau numérique, ExactCure compte donc adresser cette problématique et apporter une solution qui soit utilisée par le plus grand nombre d'acteurs de la santé. Car par définition, le jumeau numérique est la "copie" conforme du patient, intégrant ses caractéristiques comme le poids, l'âge, le génotype, le statut rénal... Au patient l'obligation de télécharger l'application dédiée, qui lui permet ensuite de suivre l'effet des médicaments sur son corps.

Une solution disruptive, qui navigue encore un peu entre le rêve et la réalité mais qui pour passer de l'un à l'autre doit être largement diffusée.

Présent au deux derniers CES Las Vegas notamment, lauréat du concours i-Lab de Bpifrance en juillet dernier en catégorie Pharmacie et biotechnologie, la healthtech azuréenne vient de conclure un partenariat qui est tout à fait susceptible de la faire basculer dans une autre dimension.

Crédibilité médicale confirmée

En signant donc avec Vidal Group, ExactCure s'ouvre un large champ des possibles. Vidal Group, c'est la solution d'information sur les produits thérapeutiques, d'aide à la décision sur les produits de santé ou encore la sécurisation des prescriptions. L'accord conclu avec la pépite niçoise concerne précisément l'outil Vidal Sentinel, utilisée dans les hôpitaux français. Une diffusion large qui va permettre à ExactCure de toucher un large éventail de professionnels de santé. "Ce partenariat nous octroie une crédibilité médicale. Avec Vidal nous intégrons une technologie de modélisation personnalisée", explique Fabien Astic, co-fondateur de la startup. "ExactCure va permettre de proposer des simulations". Ce sera aux professionnels de santé de personnaliser les scénarios. Vidal Sentinel revendique par ailleurs être leader en parts de marché sur le segment des hôpitaux.

Concomitamment, la startup vient de finaliser un tour de table d'un montant de 1 M€ auprès de OneRagtime, plateforme de financement dédiée aux startups technologiques européennes. Une levée qui va permettre à ExactCure d'acquérir des expertises en business développement. Elle emploie actuellement 15 personnes. "Nous disposons de profils qui combinent des pharmaciens, des mathématiciens et des data scientist. Certains d'entre eux cumulent deux de ces trois compétences. Nous sommes sur du technopush" poursuit Fabien Astic.

Pour continuer sur un rythme de croissance soutenu, ExactCure prépare d'ores et déjà un nouveau tour de table, probablement pour fin 2020. La startup envisage un chiffre d'affaires de 5 M€ à 3 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :