Betoobe se déploie dans la gestion de flotte mobile intelligente

 |   |  625  mots
(Crédits : DR)
Installée à Saint-Rémy de Provence, l'éditeur de logiciel a conçu une solution capable de gérer les smartphones depuis leurs premiers pas dans l'entreprise, jusqu'aux ultimes, en passant par les phases nécessaires ou utiles comme la sécurisation et le reconditionnement. Et c'est bien l'ajout de briques de service qui différencie la startup, déjà présente à Paris.

C'est pour apporter une solution complète de gestion de la flotte des téléphones en entreprise que Betoobe voit le jour, il y a exactement douze mois. Créée par deux spécialistes de la téléphonie, Sébastien Reverdy et Julien Fournier, la startup entend ainsi apporter une solution la plus complète possible, une sorte de chaîne de bout en bout qui dédouane totalement le dirigeant de cette gestion complexe et qui peut se révéler chronophage. Elle a pour cela mis au point un logiciel, baptisé LifeCycle, capable d'effectuer le suivi des téléphones. Un logiciel, outil précieux, développé en interne et qui se peaufine encore.

"Notre suite logicielle prend en compte l'utilisateur. Elle permet d'effectuer une traçabilité de la vie du téléphone. Nous sommes capable de sécuriser le téléphone si besoin, de le dépanner aussi" résume Sébastien Reverdy qui insiste surtout sur le côté non intrusif de LifeCycle, qui fonctionne via le web et qui en aucun cas, ne trace l'utilisateur ni intègre un quelconque élément dans le téléphone lui-même.

Rallonger la vie du téléphone

Si la gestion de la flotte peut paraître tâche aisée, l'exercice se révèle pourtant complexe et multiple. Et c'est justement en proposant des briques de service que Betoobe assoit sa différenciation. Car la vie d'un téléphone n'est pas un long fleuve tranquille. "Nous sommes le bras armé du gestionnaire du téléphone", poursuit Sébastien Reverdy. "Nous gérons les cartes SIM, la ligne, la sécurisation... Nous avons également une brique reporting. Nous agissons en backoffice et prévoyons le renouvellement, comme le reconditionnement... Nous gérons l'ensemble de la chaîne de valeur", indique le dirigeant qui appuie sur une autre spécificité de Betoobe, qui en proposant ces services, rallonge considérablement - de 18 mois en moyenne - la durée de vie des téléphones. Sans oublier qu'ainsi "nous ne créons pas de déchets".

Structurer la croissance

Disponible dans sa version V3, LifeCycle a implémenté ses briques au fur et à mesure. Une version cloud sera prochainement disponible. Cela devrait permettre aux clients d'utiliser la solution en mode SaaS, sans avoir recours aux services. Le business modèle s'appuie sur la vente d'abonnement ou de services à l'acte, ce qui permet une certaine récurrence.

Disposant d'un portefeuille d'une cinquantaine de clients - entreprises du CAC 40, de l'industrie mais aussi des services, la jeune pousse, également présente à Paris où elle dispose d'un bureau, se dit attentive à la culture d'entreprise, chaque nouvel arrivant étant suivi par un collaborateur dès ses premiers pas dans l'entreprise.

Cependant, Betoobe - qui sait qu'elle est en phase d'évangélisation du marché - s'apprête à entamer une étape de scalabilité. "Nous sommes dans une vraie démarche d'amélioration de notre valeur ajoutée", explique Sébastien Reverdy. L'interopérabilité va être travaillée et améliorée afin que LifeCycle puisse mieux communiquer avec les autres logiciels du marché qu'il complète. L'objectif, et c'est sur la feuille de route 2020, est que donner une plus grande autonomie au client afin qu'il puisse lui-même paramétrer et interconnecter les logiciels.

"Nous ne courrons pas après la croissance et nous ne voulons surtout pas diluer la qualité", insiste Sébastien Reverdy. L'appui d'un fonds devrait permettre à la jeune entreprise de structurer son développement et d'envisager différentes pistes pour grandir encore. 30 % du chiffre d'affaires est par ailleurs consacré à la R&D. Le premier exercice devrait pour sa part voir le chiffre d'affaires se clôturer à 500 000 €.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :