Comment Wizwedge poursuit sa course sur le marché de la chaussure de sport

 |   |  610  mots
(Crédits : DR)
Installée à Marseille, cette entreprise a conçu des chaussures de sport qui limitent les blessures tout en favorisant la récupération. Après une levée de fonds qui lui a permis de se renforcer sur l’aspect commercial, elle espère une meilleure exposition à l’échelle nationale. Et de miser pour cela sur sa spécificité : une chaussure qui s’inscrit dans le sport autant que dans la santé.

Pas facile de se faire une place sur le marché de l'équipement sportif tant il est dominé par des géants dont le pouvoir marketing semble sans borne. Alors plutôt que de les affronter, la petite entreprise fondée par Jean-Luc Guer, podologue à Marseille, a préféré jouer sur un autre terrain : celui du sport-santé. Un enjeu majeur puisque les accidents sont monnaie courante faute de chaussures adaptées. Dans le foot, par exemple, on recenserait 6 à 8 blessures pour 1000 heures de jeu.

Pour y remédier, Wizwedge a développé une chaussure de sport ergonomique dotée, sous son talon, d'un espace creux que l'on remplit d'une cale, un « wedge », personnalisable en fonction du poids de la personne ou du terrain sur lequel elle pratique son activité. Ainsi conçue, la chaussure permet de diminuer les vibrations subies lors du mouvement tout en favorisant l'amorti et le rebond. "Grâce à nos chaussures, les vibrations diminuent de 80 %, les tissus osseux subissent 40 % de contraintes en moins et le retour d'énergie augmente de 40 %", énumère Jean-Luc Guer. Ces chiffres étant le résultat de différentes études menées par des laboratoires partenaires de l'entreprise, parmi lesquels l'institut de biomécanique humaine Charpak à Paris ou encore le Centre national de la chaussure.

La course à pieds pour élargir les perspectives

Des résultats qui servent au départ à convaincre les joueurs de football et de rugby, premières cibles de Wizwedge. Ainsi l'entreprise équipe les arbitres de ligue 1 et 2 de football et compte parmi ses égéries quelques sportifs comme Romain Alessandrini, ancien joueur de l'Olympique de Marseille.

Fin 2018, elle fait le choix de s'adresser à un marché plus colossal : celui de la course à pieds. "Le foot, c'est 2,8 millions de licenciés tandis que le running, c'est 15 millions de pratiquants". Elle développe alors une gamme de chaussures dédiées qu'elle vend chez Intersport et dans quelques boutiques spécialisées telles que Endurance Shop. Elle ouvre également un concept store à Marseille, animé par le marathonien Benoît Zwierzchiewski, plus connu sous le nom de Benoît Z. "Il donne des conseils sur la conduite à tenir pour ne pas se blesser et organise des courses qui sont l'occasion de tester nos chaussures".

S'émanciper et être visible à l'échelle nationale

Il s'agit en fait d'être proche de potentiels clients, sur le terrain comme sur les réseaux sociaux. Une stratégie renforcée grâce à une levée de fonds menée au cours de l'été 2019 et qui permet à Wizwedge de se doter de moyens supplémentaires tels qu'une "force de vente supplétive". Elle espère ainsi s'offrir une visibilité nationale plus importante et qui ne dépende plus seulement de son principal distributeur, Intersport.

Elle mise aussi sur le monde médical pour accompagner son essor. "Les praticiens découvrent un produit qui peut être conseillé aux marcheurs et coureurs qui ont eu dû interrompre leur activité suite à une blessure". L'idée est d'imposer les chaussures Wizwedge comme "un maillon de la chaîne d'un programme de reprise de sport".

Cap sur le matériel embarqué

Un développement "au fil de l'eau", comme aime à le répéter Jean-Luc Guer. "On est en train de prendre place. 2020 doit être l'année au cours de laquelle Wizwedge verra le jour". Et d'annoncer : "ce sera aussi l'année des travaux sur le matériel embarqué dans nos chaussures". Du matériel censé apporter au sportif des informations sur sa pratique, qu'il s'agisse du nombre de pas effectués ou de la répartition des charges. "Un ingénieur travaille sur ce sujet. Les premiers produits devraient éclore en 2021".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :