Quelle stratégie pour Archiman, les cosmétiques qui ciblent la gent masculine ?

 |   |  671  mots
(Crédits : DR)
Située à Nice, la marque propose des soins pour hommes faits d’au moins 95 % d’ingrédients naturels, sans substances controversées et fabriqués en France. Après une récente levée de fonds, elle veut accroître sa notoriété à l’international, Asie et Royaume-Unis en première ligne.

Si l'offre de cosmétiques semble sans cesse se renouveler au gré des tendances sociétales, elle reste assez pauvre lorsqu'il s'agit d'embellir les hommes. "Le marché est dominé par de grandes marques qui ne leur proposent souvent que des extensions de gammes", explique Karine Coccellato qui, avec sa sœur Stéphanie, ont choisi de répondre à ce manque dans le droit fil de leur carrière dans les cosmétiques. Elles lancent leur marque en 2018. Il faut alors aider les hommes à s'approprier la marque, ce qu'ils ne parviennent pas toujours à faire en matière de cosmétiques comme l'a montré leur étude de marché. "Ils peuvent avoir tendance à utiliser des produits en cachette". D'où le besoin pour Archiman de "démocratiser et décomplexer l'usage". Pour y parvenir, elle mise autant sur le fond que sur la forme.

Le choix du Made in France

Pour la forme : des flacons faciles à transporter grâce à leur volume de 100 mL et "un graphisme très arty avec une dose d'humour". Pour le fond : des produits contenant au moins 95 % d'ingrédients naturels. Et parmi eux un fil rouge présent dans tous les produits : l'algue brune réputée antioxydante. Autre engagement : l'absence de substances controversées tels que les PEG cosmétiques soupçonnés d'être cancérigènes. Enfin, les deux entrepreneuses ont fait le choix du made in France, avec un attachement particulier à leur région et à leur département. "Nous travaillons avec un laboratoire des Alpes-Maritimes. C'est lui qui se charge de notre recherche et développement et qui source les ingrédients". Le parfum des cosmétiques, "sa signature olfactive", a lui aussi été développé par un nez de la région.

Une recette à l'origine d'une première gamme de soin composée de cinq produits lancés dès le départ de l'aventure. Parmi eux, un gel hydratant, un sérum contour des yeux ou encore un nettoyant aux acides de fruits. Des produits souvent multi-usages car "les hommes ont des routines beauté plus simples". Et si c'est par le soin que Archiman veut se faire connaître, c'est parce "c'est ce qu'il y a de plus difficile car le consommateur est plus exigent". D'où le choix de commencer par ce type de produits avant d'étoffer l'offre. Une gamme pour la barbe devrait prochainement voir le jour. "Puis nous aimerions proposer six nouveaux produits par an, pour le corps, les cheveux..."

Asie et Royaume-Unis en première ligne

Si Archiman est présente dans quelques concepts stores français, elle est aussi très implantée au Maroc où elle s'est imposée dans onze points de vente. Mais ses cibles sont avant tout l'Asie, "très friande de cosmétiques made in France", et le Royaume-Uni "qui est le marché le plus dynamique sur la beauté". "Nous avons des partenaires locaux en Chine qui distribuent via une plateforme en ligne et la semaine dernière, nous avons signé avec la chaîne de magasins Selfridges en Angleterre". "Le marché français est plus difficile car les gros distributeurs ne vous référencent que quand vous avez réussi à l'étranger. C'est pour cela qu'il faut accélérer à l'international".

Ainsi, Archiman espère voir le chiffre d'affaire de 2020 multiplié par quatre par rapport à l'année précédente. "Nous adressons un nouveau marché et nous espérons que le travail que nous avons effectué depuis un an et demi va porter ses fruits". Elle veut également s'appuyer sur des moyens renforcés, d'où une levée de fonds en cours. "Cela nous permettra de lancer de nouveaux produits", d'autant que des quantités minimales sont requises pour démarrer la production. "Nous allons également travailler sur la commercialisation et la notoriété de la marque car les gens achètent rarement des produits dont ils n'ont pas entendu parler". Un partenariat a été conclu avec un groupe de Sophia Antipolis qui devrait lui apporter du renfort pour sa boutique en ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2020 à 15:11 :
Bienvenu à Archiman ! Moi, personnellement, j’appuie toujours les idées nouvelles notamment celles qui privilégient les produits naturelles dans le cosmétique. Depuis longtemps, j’ai pris l’habitude de tester des produits nouveaux car les concepteurs y ont consacré tous ses savoir-faire, ses attentions et ont sélectionné tous les meilleurs ingrédients possibles. Vous êtes sûrement d’accord avec moi là-dessus ! Seulement, il faut de belles années d’expériences avec les différents produits cosmétiques car cela ne marchera pas toujours en tâtonnant. Ce que je propose toujours à mes clients masculins, c’est de donner au corps sa souveraineté, restaurer son équilibre naturel pour ne pas devenir dépendant des produits cosmétiques. Je vous partage l’article : https://www.claire-millia-esthetique.fr/secrets-de-la-beaute-masculine qui en parle davantage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :