Comment Humanroads apporte sa pierre à l'édifice de l'EdTech

 |   |  551  mots
(Crédits : iStock)
Avec ses deux solutions numériques destinées à l'orientation professionnelle et la formation, la startup originaire d'Avignon adresse un marché qui comprend aussi bien les professionnels du secteur que les étudiants et les actifs. Un marché où la data constitue une valeur ajoutée essentielle et tout autant le cœur de sa démarche R&D.

Construire un parcours professionnel le plus personnalisé possible, anticiper les évolutions des secteurs tout cela grâce à la data, c'est la promesse - double - faite par Humanroads. Installée à Avignon, la jeune entreprise a mis au point deux outils numériques, chacun ayant sa cible, mais complémentaires.

Ainsi Humanroads Analytics cible les professionnels de la formation en leur fournissant des indicateurs clés afin d'anticiper et comprendre les évolutions de tels activité ou secteur, signaux faibles y compris bien sûr. Destiné aux étudiants aussi bien qu'aux actifs, le GPS des carrières est quant à elle une solution présentée sous forme de carte interactive et intuitive qui permet de confronter ses choix et de les valider en fonction des éléments fournis, et cela, autrement que dans un cadre impersonnel et pré-établi.

Marché domestique d'abord

Fondée en 2015, la jeune entreprise est née sur la volonté de "créer des solutions numériques pour prendre des décisions", explique son co-fondateur, Benoît Bonte. Et la data, avec sa capacité à affiner les choix et à rendre la personnalisation la plus fine possible, est bien évidemment au cœur de la stratégie.

Car la data sert la préoccupation des professionnels de la formation, toujours soucieux d'améliorer leurs contenus et leurs performances, de mieux connaître les profils d'entrepreneurs ou ceux de leurs anciens étudiants, notamment ces "décrocheurs" qui pourtant réussissent très bien leur carrière professionnelle et qui ont valeur d'exemple.

Si elle revendique 70 établissements utilisateurs dans l'Hexagone, la startup avignonnaise compte doubler rapidement son portefeuille client. C'est à cela, en partie, qu'est destiné le montant de la levée réalisée en décembre, soit 1,5 M€, obtenu auprès de Région Sud Investissement, Turenne Capital, Caap Création et Alumni Business Angels. "Nous sommes en éclaireur sur un marché où aucun acteur n'a le même positionnement", explique Benoît Bonte. "Nous voulons doubler nos utilisateurs d'ici 12 à 18 mois pour occuper ce marché que l'on a bien industrialisé".

Un marché domestique sur lequel Humanroads compte poursuivre son développement. L'international, en revanche, "n'est pas dans le cœur de la stratégie aujourd'hui" mais pourrait être adressé d'ici "la fin de l'année prochaine". "Nous avons ouvert une porte, il faut occuper le terrain".

Humanroads

Valoriser les usages

Qui dit data intelligente dit intelligence artificielle d'où la collaboration initiée avec deux laboratoires dépendants de l'INRIA. "Nos briques sont capables de structurer l'information, de la restituer de façon digeste", indique Benoît Bonte. "Il faut travailler sur les usages, permettre leur partage entre utilisateurs". Et ne pas oublier que la data est un matériau. Valorisable notamment par le marketing et la communication.

C'est que les enjeux de recrutement sont sensibles dans un environnement où la démarche évolue aussi en fonction des attentes des nouvelles générations. Des enjeux plus large d'éducation et de formation que la filière EdTech tente d'adresser, l'EdTech, "marché prometteur mais difficile", reconnaît le dirigeant, qui n'a pas encore atteint une taille suffisante, malgré les efforts notamment d'EducAzur, le cluster dédié basé à Sophia-Antipolis.

Humanroads, qui emplois 15 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 500 000 euros, table sur un CA de 1,5 M€ et une équipe de 20 salariés à horizon 2021.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :