Comment les algorithmes de Blu Manta vont servir la médecine

 |   |  622  mots
(Crédits : DR)
Spécialisée dans l'application du machine learning à des problématiques de traitement d'image et de son, la startup basée à Sophia-Antipolis s'est tournée initialement vers la mobilité et l'industrie 4.0. Mais c'est bien en adressant la santé que la jeune pousse entame un pivot aussi stratégique qu'ambitieux.

C'est la vision partagée par ses fondateurs de l'émergence des algorithmes à base d'intelligence artificielle et de leur capacité à traiter des phénomènes complexes qui a donné naissance à Blu Manta.

Venus de NXP, Adrien Daniel, Rafael Torres, Ludovick Lepauloux et Daniele Battaglino créent donc la startup en 2017, "enthousiasmés", dit Rafaël Torres, par ce que la modélisation guidée par la donnée ouvrait comme champ des possibles, une "façon disruptive d'adresser les problématiques".

Si initialement, c'est bien la santé qui leur apparaît comme un terrain d'application le plus ambitieux, la R&D nécessaire pour peaufiner leur approche exige du temps. Ce qui laisse à la jeune entreprise l'opportunité d'appliquer son expertise à d'autres secteurs.

Isoler l'information

C'est en adressant la mobilité que Blu Manta trouve ses premiers applicatifs. Plus précisément sur l'estimation du dommage du véhicule, en formalisant un différentiel check in/check out. Ou comment instaurer la confiance, grâce à des outils qui permettent de façon objective d'évaluer les véhicules. "Cela permet de faciliter davantage le prêt de véhicules", explique Adrien Daniel. "Nous essayons de travailler sur cette activité, avec des partenaires".

L'IA embarquée et les algorithmes audio comme de l'image 3D offrent la capacité à Blu Manta d'intéresser aussi l'industrie 4.0, cette industrie moderne et technologique. Dans ce contexte, la techno développée de la jeune entreprise permet par exemple de débruiter une zone audio, de séparer les sons. Un vaste champ à explorer car dans l'industrie 4.0, isoler l'information utile est essentiel. "Nous faisons également de la maintenance prédictive", précise Adrien Daniel. "Nos efforts en interne sont orientés IA".

Le multimètre du médecin

Cependant, le défi qui mobilise Blu Manta, c'est donc bel et bien la e-santé. Un secteur éminemment prometteur, où beaucoup reste à apporter. Et c'est un projet très précis que la startup développe, celle de la mise au point d'un multimètre, soit un outil d'aide au diagnostic grâce au recoupement des données. Un outil qui servirait alors plusieurs domaines, utile aussi bien à l'infirmier qu'au médecin généraliste ou au kinésithérapeute. Et surtout un outil qui viendrait apporter une alternative aux outils actuellement utilisés, contraignants. "Nous travaillons sur ce qui apporte le plus de valeur et ce qui est faisable en capacité R&D", précise Rafaël Torres.

Différents professionnels de santé contribuent à la recherche de Blu Manta. "Il existe plusieurs façons de collaborer avec les médecins qui sont les mieux à même de définir leurs besoins", souligne pour sa part Adrien Daniel. "Nous disposons d'algorithmes et notre expertise est bel et bien là". Elle porte donc le pivot qu'est en train d'opérer la startup, incubée par PACA Est, soutien actif disent les dirigeants sophipolitains.

Avoir un impact

Reste que dans la stratégie, la question du financement est posée. "En fonction de ce que nous souhaitons faire, de la route que nous allons emprunter, nous chercherons à lever des fonds", précise Adrien Daniel. Une étape, "un process long" qui exige de l'anticipation. Mais l'équipe fondatrice de Blu Manta est confiante, estimant que l'IA a toute sa valeur ajoutée à apporter à un domaine appétant au traitement intelligent de la donnée. Et au-delà de la technologie, la santé est un moyen pour les quatre co-fondateurs d'être en phase avec leur aspiration personnelle. "Nous souhaitons avant tout développer un outil qui ait du sens et qui apporte à autrui. La santé représente un moyen d'avoir un impact", souligne Adrien Daniel. Preuve que technologie et humanité ne sont pas dissociées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :