En phase d'accélération, Symphony renforce ses recrutements à Sophia-Antipolis

 |   |  633  mots
(Crédits : DR)
Basée à Palo Alto, la plateforme de messagerie née pour adresser le secteur financier, voit sa technologie être plébiscitée pour sa capacité à offrir une sécurisation essentielle au moment où les communications virtuelles augmentent. Ce qui permet à la licorne de déployer son expertise à d'autres applicatifs et de nourrir sa croissance. Le centre de R&D, basé au sein de la technopôle sophipolitaine devrait effectuer 20 embauches de plus que celles annoncées.

Le besoin de communication virtuelle est sans doute l'un de ceux qui s'est le plus exprimé depuis le début du confinement. Si le succès de certaines applications grand public le démontre, la technologie portée par Symphony voit son potentiel lui ouvrir de nouveaux marchés.

Les chiffres enregistrés au cours du premier trimestre le démontrent clairement notamment avec une augmentation de 42 % des utilisateurs actifs quotidiens et une augmentation de 280 % du volume de messages échangés. "La sécurité fait partie de notre ADN", explique David Gurlé. "Impossible de faire autrement dans le domaine financier". Car Symphony s'est positionnée dès sa création en 2014 comme plateforme de collaboration sécurisée pour les marchés financiers. Un secteur par nature exigeant en sécurité. Et c'est justement ce qui porte le développement de la startup.

Réunions chiffrées de bout-en-bout

Car les besoins en communication virtuelle se sont accélérés avec le confinement, tous secteurs confondus. "En avril, nous avons enregistré plus de 110 000 réunions sur Symphony", dévoile David Gurlé, "alors que nous avons toujours privilégié une croissance mesurée. Nous sommes arrimés sur un marché, prêts à croître". S'il n'est pas question d'aller contrer les applications grand public sur leur segment, "ce qui nous détournerait de nos objectifs", Symphony compte bien adresser tous types d'entreprises en se positionnant prioritairement sur des segments particuliers tels les affaires gouvernementales et légales, avec une solution qui devrait être disponible fin juin, début juillet, chiffrée de bout-en-bout. "On ne part pas de zéro, on part de ce que nous savons faire".

Parallèlement, Symphony travaille à d'autres développements. Il y a d'abord ce programme de certification des développeurs, qui a pour objectif de permettre une mise en relation de ces derniers avec une communauté la plus large possible, laquelle bénéficie ainsi des bonnes pratiques. "Plusieurs ingénieurs développent des applicatifs sur notre plateforme. Nous avons, initialement, organisé des hackathons. Mais nous ne voulions plus le faire de façon occasionnelle. D'où ce programme", explique David Gurlé.

Communication étendue aux réseaux

Mais il y a surtout un sujet de développement sur une connectivité étendue sur les réseaux personnels tels WhatsApp et WeChat. Baptisée Symphony Connect Solutions, elle offre la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :