La 4ème Ligne, la notation "made in France" de Quantilia, nouvelle référence ?

 |   |  602  mots
(Crédits : DR)
Initiée par la fintech installée à Nice, cette nouvelle notation mesure le patriotisme économique en prenant en compte différents critères comme le fair-play fiscal, la contribution nationale ou la tendance tricolore de l'actionnariat. Une nouvelle façon d'analyser les entreprises et d'orienter les investissements qui devrait perdurer, bien au-delà de la crise.

Il existe déjà les critères ESG, acronyme pour définir les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance. Mais la crise sanitaire d'abord, doublée de la crise économique, met en exergue le comportement de ces entreprises qui, dès les premiers signes de difficultés en fourniture de besoins divers, ont bouleversé leurs méthodes, lignes de production, services... pour venir combler les manques ou apporter une contribution salutaire.

Ce comportement "citoyen" méritait d'être mesuré, car il va au-delà des critères ESG. C'est ce qui a amené Quantilia à créer une notation spécifique, appelée La 4ème Ligne. 4ème Ligne comme celle qui vient s'ajouter "aux trois lignes de front énoncées durant le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :