Comment Entent veut contribuer à la transition énergétique

 |   |  764  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
Installée à Aix-en-Provence, cette entreprise met au point une technologie permettant de valoriser les déchets thermiques de basse température rejetés par les industries. Un moyen pour elles de réduire leur impact environnemental tout en réalisant des économies.

Plastique, produits et sous-produits agricoles, textile... Nombreux sont les acteurs, associations comme entreprises, à avoir pris la mesure de l'importance de valoriser les déchets. Pour des raisons environnementales bien sûr, mais aussi pour créer de la richesse économique. Une valorisation qui concerne également les chaleurs dites fatales émises par l'industrie.

Des technologies permettent de les transformer en électricité, mais cela ne concerne que des températures très élevées (environ 200°C). C'est ce vide que souhaite combler Entent.

Créée en 2018 à partir d'une technologie développée par Mathias Fonlupt - président de l'entreprise-, la startup a mis au point un moteur capable de valoriser les chaleurs fatales entre 60°C et 100°C. Ce qui présente un intérêt écologique considérable comme le pointe Stéphan Ré, directeur général : "Selon l'Ademe, 25 à 30 % des déchets...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :