Comment BrainyUp entend diffuser la connaissance

 |   |  584  mots
(Crédits : GettyImages)
Fondée en 2017, la jeune pousse basée à Cannes a créé un réseau social dédié à l’échange de la connaissance qui se différencie des grandes plateformes de formation en ligne en jouant sur le ludique et l’éthique.

Au commencement, il y a ce constat : "Malgré les technologies actuelles, la France, en matière de MOOC et de formation en ligne, a 20 ans de retard sur les Etats-Unis". En cause, explique Lucas Grimont, "les faiblesses technologiques et pédagogiques des plateformes existantes, leur manque d'interaction, la pauvreté des fonctionnalités, voire les examens sous-traités qui freinent le potentiel. On s'est dit qu'il y avait quelque chose à faire". On ? Lucas Grimont donc, et son associé Arnaud Degrave, deux "geeks", c'est ainsi qu'ils se définissent, "impliqués dans les domaines de la formation, de la formation en ligne et de l'ingénierie pédagogique". Lesquels entendent apporter une autre approche du partage de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :