Techmind ou le venture capital as a service

 |   |  677  mots
(Crédits : Pixabay)
Basée à Nice et à Paris, la société s'est spécialisée dans le financement avec une approche qui permet aux grands groupes, ETI, family office, business angels… d'investir dans des startups préalablement identifiées pour leur potentiel d'innovation et de croissance. Une façon d'aborder le venture capitalisme qui sert la cause investissement… et startup.

L'innovation issue des jeunes pousses est un sujet d'intérêt qui s'est affiné, structuré au fil du temps et qui est regardé attentivement par tout type de profils, que ce soient les grands groupes - qui y sont venus déjà par le biais de l'open innovation - que les entreprises de taille plus modeste, comme les investisseurs privés.

Repérer, identifier, sonder le potentiel des jeunes pousses qui naissent partout sur le territoire hexagonal revêt une importance capitale, tant il est essentiel de porter intérêt et monnaie sonnante et trébuchante à la startup qui convient le mieux à ses intérêts afin de ne frustrer ni l'investisseur, ni le startupeur.

Déléguer l'identification du "bon" investissement

Ce travail de repérage et d'identification est bien ce qui est le nerf de la guerre. D'un "bon" et juste...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :