Opsealog structure le transport maritime pétrolier

 |   |  600  mots
(Crédits : iStock)
La société implantée à Marseille récolte un maximum de données sur les navires de la chaîne logistique de l'offshore pour optimiser au mieux leur gestion. Elle compte bien accompagner les mutations du marché, qui se diversifie vers le renouvelable, et aider les opérateurs d'énergie à appliquer les nouvelles normes environnementales.

La gestion logistique des navires et des ports ressemble souvent à un grand ballet. Chacun y joue un rôle précis pour donner une harmonie générale. La métaphore et surtout vrai pour le conteneur. Dans le milieu de l'énergie, et du pétrole notamment, c'est moins vrai. C'est ce qu'a constaté Arnaud Dianoux, ex-capitaine de la marine marchande. C'est après avoir également travaillé sur un projet de data pour Bourbon qu'il décide de créer Opsealog pour organiser tous ces va-et-vient. "Les armateurs et affréteurs ont très peu de visibilité, la puissance de la donnée et l'expérience humaine offrent un très gros levier pour améliorer la performance maritime", explique-t-il.

Depuis septembre 2015, la société marseillaise travaille donc sur...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :