La réponse d'Eon Motors à la mobilité électrique

 |  | 509 mots
(Crédits : DR)
La société installée à Malijai, dans les Alpes de Haute Provence, vient d'obtenir l'homologation pour sa voiture utilisant la technologie du moteur roue. Elle espère s'imposer comme l'une des solutions du développement de l'électrique, principalement pour les trajets du quotidien. La production doit démarrer en septembre.

Ni une voiture sans permis, ni vraiment un véhicule classique. C'est ainsi que l'on pourrait définir le quadricycle avec moteur électrique, baptisé Weez, mis au point par Eon Motors. "Nous venons d'avoir l'homologation", se réjouit Denis Mergin, fondateur de la société installée à Malijai. Le dirigeant a fait le choix de se positionner sur les trajets du quotidien, ceux de quelques kilomètres pour se rendre au travail ou sur un lieu de divertissement. "L'autonomie de l'électrique, souvent assez faible, bloque les usages", justifie le patron de la PME.

Depuis 2012, les efforts ont porté sur...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :