e.Nova Aerospace veut son ticket pour le New Space

 |  | 663 mots
(Crédits : Thales Alenia Space)
La jeune entreprise innovante, basée à Cannes et spécialisée dans le conseil en ingénierie pour la recherche spatiale, entend bien apporter sa pierre à l’édifice du New Space autour duquel gravitent de plus en plus d’entreprises régionales. A cet égard, elle se lance dans un projet de R&D et se penche sur la problématique de la rentrée atmosphérique afin de faciliter le retour d’éléments sur Terre.

Le 2 septembre dernier, le premier nanosatellite monégasque a été mis en orbite. Réalisé en un temps record par la société Orbital Solutions, fondée il y a tout juste un an, OSM-1 CICERO (c'est son nom) pèse 10 kilogrammes et se destine à l'observation de la Terre, plus particulièrement à la collecte des données atmosphériques. Quelques mois auparavant, alors que la crise de la Covid-19 ne trustait pas encore toutes les conversations, c'est la société sophipolitaine Acri-ST, spécialiste de la partie segment-sol, qui faisait parler d'elle à travers l'acquisition des bâtiments de l'ancien Centre d'Etudes et de Recherche Géodynamiques et Astronomiques (Cerga) à Grasse. Son idée ? Transformer le site en centre de pilotage, de réception et d'exploitation des données issues de ces nano et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :