Azuvia crée la serre filtrante par les plantes

 |  | 510 mots
(Crédits : DR)
Basée à Avignon, la jeune pousse propose des solutions de traitement des eaux innovantes inspirées de la nature. Premier marché visé, le monde de la piscine sur lequel elle entend se positionner avec une technologie combinant trois procédés biologiques avant de s’attaquer à la problématique de la dépollution industrielle.

Née à Paris en 2019, installée à Avignon depuis février 2020, Azuvia veut prendre position sur le terrain de la filtration naturelle des eaux. A la manœuvre, quatre ingénieurs en biotechnologie, issus de Sup Biotech Paris, qui ont imaginé une serre filtrante permettant de traiter les eaux de façon biologique. "Notre solution repose sur la combinaison de trois procédés : la culture hors-sol (l'hydroponie), la captation de la matière par les plantes (phytoremédiation) et la dégradation de la matière organique (minéralisation)", explique Olivier Lucas, directeur commercial et co-fondateur avec Tristan Bauduin,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :