Chloé Zaied, la plaisance et le défi de l'hydrogène

 |  | 601 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Sigrun Sauerzapfe)
A la tête d’une société de location de bateau dans les Calanques près de Marseille, la skippeuse fait parler d'elle en lançant le premier bateau de plaisance électro-hydrogène. Un démonstrateur qui appelle à rapidement déboucher sur la production de plusieurs modèles.

Passer de la barre d'un bateau à la tête d'une entreprise industrielle n'effraie pas Chloé Zaeid. "J'aime le changement, j'ai une âme d'entrepreneur, cela fait partie de mes gênes", avance la native de Marseille. Depuis 2013, elle est déjà à la tête d'Eden Boat, une société de location de bateau avec skipper installée à La Ciotat.

"J'ai toujours navigué, depuis que je suis petite, et été sensibilisée à l'écosystème maritime", raconte-t-elle. Adolescente, elle décide de venir capitaine de super yacht. L'expérience ne l'emballe pas. "Cela ne me convenait pas, je trouve que l'on perd la proximité avec l'eau", raconte Chloé Zaeid. "J'ai vu des clients se baigner dans la piscine du yacht plutôt que dans la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :