Spécialiste de la détection des pathologies de la vigne, RGX Systems prêt à attaquer le marché

 |  | 789 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
En associant l’imagerie spectrale à l’intelligence artificielle, l’agritech basée à Sophia Antipolis s’attaque à la flavescence dorée, pathologie de la vigne à l’origine d’importantes pertes de récoltes. Après trois campagnes d’acquisition de données, elle finalise la phase expérimentale de sa solution pour une mise sur le marché espérée à la fin 2021.

Dans le domaine de l'agriculture de précision, où la data est reine, il y a ceux qui regardent d'en haut, à partir de drones ou de satellites, et ceux qui regardent d'en bas, au plus près des plantes. C'est le cas de RGX Systems, lauréat du prix spécial Jeune Pousse du concours Natur'Tech 2020 organisé par le pôle de compétitivité Innov'Alliance, pour qui "seule la proxidétection pourra résoudre la problématique de détection des pathologies de la vigne". Une niche - les maladies - dans la niche - la viticulture - sur laquelle s'est focalisée la jeune pousse azuréenne créée en juillet 2018 par Boyan et Alexandre Nedeltchev. Un segment de marché porteur quand on sait que "près de la moitié du vignoble mondial est contaminé par un virus, une bactérie ou un parasite". Au point que certains se demandent si l'on pourra encore boire du vin en 2050, entre réchauffement climatique, recours aux pesticides et maladies en tout genre...

Deux technologies...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :