Les Nuits musicales du Suquet jouent sous les étoiles

 |   |  233  mots
(Crédits : CCI NCA)
Réserver le parvis d'une des plus vieilles églises de la « cité des festivals » pour permettre d'écouter, au clair de lune, solistes et orchestres de musique classique, c'est la recette de cette manifestation qui envahit le coeur de la vieille ville depuis quarante-quatre ans. Une façon de faire vivre un quartier résolument tourné vers l'art.

De Cannes, on connaît surtout les stars du septième art. Mais, dans cette ville qui se présente comme un village mondial, les étoiles brillent aussi pour la musique classique et la musique de chambre, chaque année, depuis plus de quatre décennies.

C'est sur le parvis de l'église Notre-Dame-d'Espérance, qui remonte au XVIe siècle, que, depuis quarante-quatre ans exactement, solistes et orchestres prennent place, dans ce lieu qui surplombe la baie et son célèbre palais, et qui représente le coeur originel de la ville.

Un investissement de 1,4 million d'euros.

La place de la Castre, tel est son nom, se transforme pendant cinq jours pour accueillir une programmation qui, elle, se fait classique. La scène étroite, sous les étoiles, laisse libre cours à des artistes récompensés dans les grands concours internationaux. Les orchestres symphoniques ont aussi leur place. On y joue Chopin, Bizet, Bach...

En accueillant l'un des événements les plus chics que Cannes ait jamais porté, le Suquet se positionne comme un quartier où l'art trouve un espace de respiration. C'est d'ailleurs l'axe retenu par la municipalité, qui a choisi ces rues populaires pour y installer le Suquet des Artistes, résidence de création pour peintres et sculpteurs qui a pris place dans un ancien hôpital. Le changement de destination a nécessité un investissement de 1,4 million d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :