Région PACA : et maintenant ?

 |   |  693  mots
La stratégie de Christian Estrosi en matière économique est très attendue des chefs d'entreprises.
La stratégie de Christian Estrosi en matière économique est très attendue des chefs d'entreprises. (Crédits : JEAN-PAUL PELISSIER)
Tout juste élu, Christian Estrosi ne va pas tarder à se mettre au travail. Le nouveau patron de PACA est forcément attendu au tournant par les électeurs de gauche à qui il a promis un conseil territorial et par les entrepreneurs qui veulent davantage de compétitivité.

Le 18 décembre prochain, il s'installera officiellement dans le fauteuil de Michel Vauzelle. Après la mairie de Nice, l'Assemblée Nationale - où il a siégé pour la première fois en 1988 - et la présidence de la Métropole Nice Côte d'Azur, le voici donc président de la Région PACA. Un titre de plus qui va l'obliger à faire des choix, et ce sera à la députation et au titre de maire - comme il l'a annoncé - qu'il renoncera.

Union renforcée

Dès ce lundi, Christian Estrosi sera à Marseille pour rencontrer Michel Vauzelle. Sera notamment évoqué ce fameux conseil territorial que le candidat Les Républicains a promis à ses adversaires socialistes après le désistement en sa faveur de la tête de liste PS Christophe Castaner dès le soir du premier tour. Interrogé sur le sujet le socialiste Patrick Allemand, adversaire de toujours du maire de Nice et vice-président de la Région, dit que ce n'est pour l'heure pas l'essentiel et botte en touche quant à sa participation éventuelle à ce conseil spécial dont il va falloir obligatoirement en définir les contours, la teneur, le mode de participation et le pouvoir qu'il pourra exercer. Et puis il faudra compter avec une Marion Maréchal-Le Pen déterminée à jouer à plein son rôle d'opposante, comme elle l'a plus ou moins laissée sous-entendre lors de son bref discours après les résultats de ce dimanche.

Améliorer la compétitivité

Et puis il y a les chefs d'entreprises. Eux aussi attendent beaucoup du nouvel élu. D'autant que Christian Estrosi a fait de son expérience en matière de développement économique et d'attractivité des grands groupes dans son Eco-Vallée niçoise, l'un des principaux arguments de sa campagne. Et qu'il s'est entouré de personnalités dont c'est, dans la vraie vie, le métier. On a beaucoup parlé de la présence sur sa liste de l'actuel président de la Chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur, Bernard Kleynhoff, par ailleurs patron de deux entreprises - Berkley Peintures et Berkley Packaging - basées dans la zone industrielle de Carros, près de Nice et dont on murmure que la présidence de l'Agence régionale pour l'innovation et l'internationalisation des entreprises (ARII) ne serait pas pour lui déplaire. Mais il y a aussi Pierre Grand-Dufay, homme discret, ancien dirigeant de sociétés qu'il a revendu avec succès et qui depuis 2012 préside un fonds de capital-investissement appelé Tertium dont le but est d'aider au développement d'entreprises régionales à fort potentiel de croissance. Six investissements ont déjà été réalisés en 3 ans dont le dernier a été annoncé en novembre dernier.

 Stratégie concertée

C'est sans doute sur la capacité des nouveaux élus en matière économique que peut reposer le vrai changement. Car du côté du Medef PACA et de la voix de son président Jean-Luc Monteil, on n'hésite pas depuis plusieurs mois à dire haut et fort qu'il faut permettre une montée en gamme des compétences, que le guichet unique par famille de projets (innovation, formation...) est indispensable, qu'il faut favoriser la libération du foncier... Bref faciliter la compétitivité des PME et des ETI. À la CGPME Paca, Joël Martin, son président, déplore lui ne pas avoir été forcément écouté par les candidats. Après 18 ans de gouvernance socialiste, il est évident que des changements vont s'opérer. Mais il est un fait certain : le nouveau président de la Région, qui conserve la présidence de la Métropole Nice Côte d'Azur, va pouvoir travailler main dans la main avec le président de l'autre métropole qui compte, celle d'Aix-Marseille. Tous deux sont du même bord politique. Ils ont déjà collaboré ensemble... à la Région, lorsque Jean-Claude Gaudin en assumait la présidence. Ensemble ils vont probablement regarder dans la même direction. Sans doute PACA a-t-elle enfin une chose qui lui a certainement manqué : un seul pilote dans l'avion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2015 à 13:14 :
Mr Estrosi dont le patron est Mr Sarkozy, ne tiendra aucune des promesses faites entre les deux tours concernant le travail en coopération avec le PS.

Estrosi est à l’aile droite de l'UMP, il n'a aucune obligation et aucun besoin de travailler avec un parti qui n'est pas à l'assemblée régionale, et le voudrait-t'il que le gourou du ni-ni lui mettrait des bâtons dans les roues.

Nous allons donc assister à un face-à-face entre la droite et l'extrême droite.

Deux scenarii sont possibles: soit le FN devient sociable et décide de travailler avec la majorité de façon positive.
Soit il va pratiquer une opposition systématique et virulente afin de se démarquer.

Etant donné ce qui s'est passé dans toutes les autres assemblées ou la FN a déja siégé, et la proximité des élections présidentielles, je ne miserai pas un centime sur le premier scénario.
a écrit le 14/12/2015 à 8:32 :
ca commence bien: conseil territorial pour renvoyer l ascenseur aux PS qui l a fait elire ...
Sur le fond, ca va pas changer grand chose. Estrosi est un "bebe medecin" qui a appris la politique a cote de J Medecin, maire de nice qui a du fuir (car trop honnete !) en Uruguay.
a écrit le 14/12/2015 à 7:42 :
Estrosi President de region ! Pincez moi, je reve.
Les concessions motos vont faire des affaires.
a écrit le 14/12/2015 à 3:46 :
La main mise ? La main de son maître (sic) ! UMPS dans ses oeuvres ?
Les grandes manoeuvres ? Quand à l'intérêt des citoyens ? Ah ! Ben là tsé ......
Le "contre nature" est plébiscité ma foi ? O.K les amis ? Comme vous voulez.
Mais c'est pas avec cette clique là que vous allez vous en sortir ?
Au moins ÇA c'est sur !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :