A Nice, Christian Estrosi confirme

 |   |  423  mots
(Crédits : DR)
Et de trois pour le maire de Nice qui entame un nouvel épisode de 6 ans à la tête de la capitale azuréenne. Un scrutin sans réelle surprise, si ce n'est le mauvais comportement de la liste EELV, a contrario du mouvement général.

Le suspens ne tenait pas tant dans qui arriverait en tête au second tour mais bien plus dans le score réalisé par Christian Estrosi. Avec 59,3 % des voix, le maire de Nice repart pour un troisième mandat.

La surprise tient plus dans le positionnement des deux autres listes. D'un côté le RN mené par Philippe Vardon, de l'autre Europe Ecologie Les Verts conduite par Jean-Marc Governatori.

Alors que les sondages avant le premier tour plaçaient le candidat EELV en seconde position, au soir du 15...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2020 à 10:05 :
Et dans une région dans laquelle les électeurs en général se précipitent à voter pour des partis racistes et xénophobes c'est pas évident. Un malin celui-là.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :