Philippe Stefanini : "S’installer en Provence permet de viser l’Europe"

 |   |  358  mots
Philippe Stefanini, directeur général de Provence Promotion, l’agence d’attractivité économique d’Aix-Marseille-Provence et Pays d’Arles.
Philippe Stefanini, directeur général de Provence Promotion, l’agence d’attractivité économique d’Aix-Marseille-Provence et Pays d’Arles. (Crédits : François Moura)
Philippe Stefanini, directeur général de Provence Promotion, l’agence d’attractivité économique d’Aix-Marseille-Provence et Pays d’Arle, fait un état des lieux de la politique de la région en faveur des entrepreneurs africains.

LA TRIBUNE - Les acteurs économiques du territoire disent avoir une volonté de plus en plus forte de nouer de vrais liens avec l'Afrique. L'intérêt des entreprises africaines pour la Provence va-t-elle dans ce sens ?

PHILIPPE STEFANINI - L'intérêt se mesure sur la communauté startup, car l'offre en accélérateur s'est étoffée sur des thématiques directement liées à l'Afrique. Notamment l'accélérateur porté par CMA CGM, Ze Box, installé à Marseille, est attractif. L'autre sujet est le partage, avec l'Europe, des technologies qui impactent l'énergie. Venir s'installer en Provence est le bon endroit pour y installer une force commerciale qui adresse l'Europe. Aix-Marseille, c'est l'Europe sans être trop éloigné de son pays d'origine.

Quels sont les pays ou régions qui semblent le plus avoir d'appétence pour Aix-Marseille ? Et quelles filières ont le plus d'opportunités avec le territoire ?

Le Maroc et la Tunisie. Les entreprises originaires du Maroc ont réussi avec des clients qui ressemblent aux clients français dans les domaines de la banque et de l'aéronautique. Avec la Tunisie existe un effet diaspora.

S'installer en Provence, est-ce facile ? Certains entrepreneurs pointent des difficultés administratives notamment.

Les difficultés concernent essentiellement les titres de séjour. Mais la France dispose de programmes pour les talents. Nous aidons les entreprises à être claires et précises dans leur dossier. Une offre est actuellement en train de se mettre en place, autour de la Chambre de commerce et d'industrie et de la Métropole, en lien avec les associations liées à l'international afin d'accompagner au titre de séjour, à l'installation du conjoint.

Comment l'agence travaille-t-elle avec ses homologues africains ?

Pas encore, il faudrait déjà travailler la façon de collaborer avec nos homologues européens. Nous sommes dans un contexte où nous sommes tous taillés pour attirer les entreprises chez nous. Les startuppeurs n'ont pas de frontières géographiques. Pour les entreprises qui viennent d'Allemagne, du Canada ou d'ailleurs, ,se dire qu'elles s'installent sur le territoire Aix-Marseille-Provence ,c'est se dire qu'elles peuvent regarder ce qu'il se passe au-delà de la Méditerranée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :