Symphony conforte sa stratégie par la croissance externe

 |  | 757 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
La licorne américaine spécialisée dans la messagerie financière et qui a installé son centre de R&D à Sophia-Antipolis, voit sa technologie être adoptée largement par les acteurs du secteur, besoins en innovation et sécurité obligent. Une croissance que les prochaines opérations d’acquisitions envisagées devraient encore renforcer.

Un demi-million d'utilisateurs dans le monde possédant une licence Symphony, 360 entreprises qui collaborent en interne grâce aux solutions de la licorne américaine, des messages envoyés mensuellement en progression de 300 %... Si les résultats de la fintech née à Palo Alto et fondée par David Gurlé, originaire de Cannes, semblent insolents c'est qu'ils sont surtout le résultat d'une vision de l'évolution des besoins du secteur financier que la crise sanitaire et ses conséquences n'ont fait à la fois que confirmer et accélérer.

Car en remettant en question les modèles traditionnels, la Covid-19 a poussé les acteurs du secteur de la finance à adopter de nouveaux usages, jouant un effet d'accélérateur, notamment sur les investissements en technologies, virage déjà bien entamé, mais désormais indispensable. « Nous avons constaté une évolution du marché », confirme David Gurlé. Pointant que les solutions de Symphony servent...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2020 à 13:43 :
un exemple de plus d'expatrié de haut niveau qui ne va pas se faire tondre par Bercy

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :