A Marseille, faites vos jeux, rien ne va plus

 |   |  601  mots
(Crédits : DR)
Ce serait le scénario d'un long métrage que l'on taxerait les auteurs d'exagération. Pourtant, le scénario qui se joue avec la deuxième ville de France pour décor ressemble avec ses rebondissements quotidiens, à une mauvaise série télé. Où les protagonistes jouent stratégie fine voire se déchirent. De quoi y perdre son latin. Et son sens commun.

Les rumeurs qui bruissaient dans Marseille ces dernières 48 h, faisait déjà état d'un désistement de Martine Vassal, battue dans son secteur, au profit de Guy Teissier ou de Lionel Royer-Perreaut. Finalement ce ne sera pas l'un ou l'autre, mais les deux. Car après l'annonce officielle (comprendre en accord avec Martine Vassal) de la candidature de l'ex-président d'Euroméditerranée à l'élection du maire ce 4 juillet, c'est son ancien attaché parlementaire, via un vidéo publiée sur sa page Facebook, qui annonce y aller aussi.

Que Martine Vassal ne soit pas candidate, cela s'explique par sa défaite dans son secteur, face à Olivia Fortin et le Printemps marseillais. Qu'un autre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2020 à 12:37 :
ou est la démocratie après on comprend la raison de ceux qui refuse de voter
pour un tel désordre
ce n'est pas une élection mais bien une magouille de politicien
une honte pour la France
et dire que certain souhaite une proportionnel
cela deviendra ingerable
a écrit le 03/07/2020 à 14:46 :
La politique à Marseille, c'est une galéjade ou une couillonade.
Un peu comme l'OM.🤣

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :